Présidentielle 2022 : Je serai au rendez-vous.

INTERVIEW – Invité ce mardi soir sur LCI, Michel Barnier s’est posé en rassembleur possible « de la droite républicaine et du centre », fustigeant notamment le cavalier seul de Xavier Bertrand. Et semblant satisfait qu’on compare sa candidature à celle de l’Américain Joe Biden.

Il n’a « jamais été battu à une élection ». C’est en rappelant cette singularité prometteuse que Michel Barnier a débuté son entretien ce mardi soir avec Darius Rochebin sur LCI. Une demi-heure plus tôt, Xavier Bertrand a annoncé qu’il ne se plierait pas à une primaire de la droite et du centre, que souhaitent organiser ses adversaires potentiels.

Michel Barnier, tout en se défendant de le critiquer, a souhaité rappeler que le président de la région Hauts-de-France, tout juste réélu, avait lui-même quitté la famille LR en 2017, lors de la présidence de Laurent Wauquiez. Un angle idéal pour se poser lui-même en garant de l’unité : « La question, c’est ‘est-ce que je peux être utile pour rassembler ma famille ?’. Le négociateur européen du Brexit s’est posé en rassembleur possible « de la droite républicaine et du centre » : « Je serai dans ce rendez-vous parce que je sais que je peux rassembler les talents de la droite républicaine, du centre et beaucoup d’autres, dans une action nouvelle », dit-il.

Regarder le replay

DERNIÈRES ACTUALITÉS

ÉVÉNEMENTS À VENIR

septembre, 2022

X